Chats dans la cheminée

Chaque matin, Véga sort de la maison comme une furie pour aller chercher sa balle et accessoirement faire pipi. Ce matin, elle ne décolérait pas. J’allais sortir du bureau pour la faire taire lorsque j’entendis Monique prononcer le mot « chat ». J’ai cru avoir mal entendu…
Mais non, il y avait bien un chat chez nous ! En fait, pas tout à fait chez nous car plus exactement dans la cheminée extérieure, sur la terrasse, qui fait office chez nous de barbecue ! Je m’avançai et vis la petite chatte grise que je rencontre régulièrement sur le parking sans pouvoir l’approcher. Elle s’était glissée derrière le bac à charbon de bois, contre le corps de la cheminée. Pour la deuxième fois, un chat avait fait de cet endroit son nid !!!
Mais Véga n’est pas Lorca, encore que notre feu labrador ne débordait pas d’enthousiasme à l’idée de nous partager avec un matou !…
Véga, elle, hait les chats. Comme elle hait d’ailleurs la plupart des chiens, les hérissons, les souris, les lézards, les araignées, les papillons, les mouches, les abeilles, les oiseaux, les escargots, les vaches, les moutons, les chèvres, les chevaux… Bref, Véga déteste tous les êtres vivants hormis les humains. Il a donc fallu tenir la chienne enfermée pour s’approcher. Lorsque j’ai enlevé la grille du barbecue, la chatte a soufflé, sans plus, un simple avertissement. Mais je me le tins pour dit.
Un peu plus tard, Monique m’annonça qu’en plus d’une chatte, il y avait aussi un bébé… puis deux qui n’étaient plus des nouveau-nés mais déjà des chatons !!! Avec ma vue basse, je ne distinguais pas grand chose dans la pénombre de la cheminée hormis les deux billes de la chatte qui me surveillait.
A mon retour de chez un client, Monique me dit que, finalement, ce sont trois chatons : un gris, un presque blanc et un rouquin ! Mais elle me dit aussi que voulant sortir la chienne en laisse sur la terrasse pour signifier à la chatte qu’elle ne pouvait pas élire domicile plus longtemps dans notre barbecue, elle avait trouvé le nid déserté par la mère ! Il ne restait plus que les petits !!! J’allai voir à mon tour et n’en trouvai plus qu’un : le petit rouquin qui miaulait sa détresse de se retrouver tout seul. Me voyant, il avança son petit museau en couinant. De toute évidence, la mère avait trouvé un autre abri et commencé le transfert des petits. Quand je vous dis qu’être mère n’est pas une sinécure !!!
A l’heure où j’écris, j’espère qu’elle a déménagé son dernier petit… qui est quand même bien mignon et que nous adopterions volontiers si la raison ne nous disait pas qu’il n’en faut rien faire à cause de Véga et pour tous les problèmes qu’un deuxième animal domestique poserait !!!

Chats dans la cheminée
Album : Chats dans la cheminée

5 images
Voir l'album

3 Réponses à “Chats dans la cheminée”


  • magnifique tant bien par le roman celui d’ isa que le fond de l » histoire voilà j’ attends la suite du roman le chat a t il été adopté ou la mère est elle revenue le reprendre! lesphotos sont superbes n’ est ce pas!
    allez un ti coucou juste pour me dire stp!
    merci de ce scoop c’ est chouette d’ avoir une maison je trouve!
    bisous bonne journée!

  • La maman est venue rechercher son dernier petit entre mon retour du travail et le dîner… Nous étions à la fois soulagées et déçues… Il n’y a que Véga pour apprécier l’issue de l’aventure car elle a retrouvé son domaine !

  • Je me souviens du chat de mon grand père… Au même titre que les chiens il allait chercher la balle. Sacrés chats.

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_