Je reprends du service…

Après quinze jours de relative tranquillité, je reprends du service auprès de mon client fétiche, médecin à Nancy.
Je le quittai fin novembre, après dix mois d’un travail régulier à raison de neuf heures par semaine : frappe du courrier et classement. Début décembre commençait sa nouvelle secrétaire, la énième depuis ce jour de juin 2004 où il m’a contactée pour le dépanner. Il devenait mon premier client. Depuis, de manière épisodique, je travaillais chaque année pour lui, pour quelques semaines ou quelques mois.
En fermant la porte de son cabinet fin novembre, je me disais que je le reverrais peut-être après les Fêtes…
Il me téléphona hier. Après une semaine de travail, sa dernière recrue lui envoya un arrêt pour maladie d’une semaine. Sans nouvelles, il téléphona pour s’assurer qu’elle revenait bien le lundi comme prévu. La réponse fut claire : non, elle ne comptait pas revenir ! Apparemment sans autre explication… Mon client espère qu’elle lui rapportera les clefs du cabinet.
En période de crise et de chômage, je suis étonnée par le nombre de personnes qui sont passées par cet employeur. Evidemment, pour moi, c’est une aubaine ! Je reprends donc du service dès demain pour une durée indéterminée. Peut-être décidera-t-il de ne plus avoir recours qu’à moi. Le risque que je me mette en arrêt maladie n’est certes pas nul, mais peu probable.
En tout cas, j’en connais une qui se réjouit de la décision de mon client fétiche car nous allons pouvoir de nouveau fréquenter notre « cantine » hebdomadaire : les « Césars » de la Place Stanislas !

3 Réponses à “Je reprends du service…”


  • Tant mieux pour cette bonne nouvelle mais je ne comprends pas que ce médecin n’ait pas encore compris, depuis le temps, que la solution idéale pour son secrétarait était toi, et exclusivement toi ! Je n’ai jamais entendu parler d’un cabinet médical changeant aussi souvent de secrétaire. Il n’a vraiment pas de chance !
    Vraiment, avec toi ce serait la stabilité assurée. Tu devrais le lui souffler… Ou bien un de tes lecteurs a-t-il le pouvoir de lui envoyer des ondes dans ce sens ? :)

  • Loin de moi l’idée de glorifier les chômeurs professionnels ou les fainéants pathologiques, mais je trouve rassurant qu’en ces temps de crise et de chômage (justement) il existe encore quelques employés refusant un emploi.
    Si ce monsieur change aussi souvent de secrétaire, c’est peut-être parce qu’il fait parti de ces quelques patrons odieux qui profitent du climat incertain pour humilier leurs salariés. Avec un certain sadisme, parfois !
    Où est-il ce temps où le plus humble des ouvriers, martyrisé par son boss, pouvait réclamer sa paye sur le champ et trouver dans la journée un nouveau patron un peu moins vicieux.
    Mais c’est la crise, ma bonne Dame alors, chacun profite de sa parcelle d’autorité pour dicter sa loi. Pas d’augmentation (c’est la crise !) des heures supplémentaires non payées (c’est la crise !), des conditions de travail honteuses (c’est la crise !), des discriminations à l’embauche (c’est la crise !), des femmes payées moins cher que les hommes (c’est la crise !), des lois sociales en peau de chagrin (c’est la crise !), le travail le dimanche (c’est la crise !), des gens qui acceptent n’importe quoi… et oui ! c’est la crise ! Je sais… mais pas pour tout le monde, hélas !

    Rémy de BORES, Romancier

  • Oui, je pense aussi que je pourrais être sa solution ! Je ne veux rien souffler, il me connaît et sait où me trouver quand il en a besoin.
    Non, Rémy, ce patron n’est ni vicieux si sadique ni tyrannique. En tout cas pas avec moi et je commence à bien le connaître depuis le temps que je travaille pour lui. Juste parfois un peu lunatique. Je peux également attester que ce n’est pas le bagne, loin de là ! Je travaille pour d’autres médecins et on me demande, pour le même tarif, de fournir une autre somme de travail ! Là où le bât blesse, peut-être, c’est au niveau du salaire : smic. Ce qui explique peut-être qu’il prenne le plus souvent des jeunes qui sortent de l’école. Mais mon tarif horaire est à peine plus élevé que le smic et les charges confondus.
    Je comprends que des gens ne veuillent pas travailler pour le smic et je suis la première à dire qu’il faudrait absolument augmenter le smic. En attendant, cela me permet de bosser et c’est tant mieux !

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_