La valeur des cadeaux

Nous fûmes aujourd’hui témoins, dans un restaurant, d’un début de scène de ménage.
A la table voisine, un couple tout à fait ordinaire, la cinquantaine, discutait en attendant les plats. Soudain, l’homme s’exclama :
– C’est pas assez pour ton fils ! Mais vingt euros, c’est bon pour moi !
La jeune femme le considéra longuement, bouche bée, apparemment stupéfaite par l’attaque verbale de son compagnon.
– Tu plaisantes, j’espère ? souffla-t-elle. Et ton pull en cachemire ? Et ton appareil photo numérique ? Et le coffret CD ? Et ta montre pour Noël dernier ? Tu n’as rien à envier à mon fils !
Son mari, amant ou compagnon, peu importe, ne répondit rien. Alors elle se leva et le planta là. Elle se dirigea d’un pas rageur vers la sortie et je la vis essuyer furtivement une larme. Je tournai la tête vers notre voisin et l’observai pendant quelques secondes avant de plonger le nez dans mes pâtes, par crainte que l’ingrat ne tourne sa colère vers moi.
Car il s’agissait manifestement d’ingratitude et, si j’en juge par les propos de la jeune femme, d’injustice ou pour le moins de mauvaise foi.
A priori, tout le monde s’accorde pour dire que la valeur marchande d’un cadeau n’a aucune importance. Que seule l’intention compte. Mais qu’en est-il dans la réalité ? Dans le for intérieur de chacun ? Estimons-nous l’amour d’autrui à la somme supposée inscrite sur le chèque qui a réglé le cadeau ? Evaluons-nous les sentiments à la nature des cadeaux offerts ? L’amour ne serait-il, finalement, qu’une sordide histoire de mathématiques ?

6 Réponses à “La valeur des cadeaux”


  • Le petit mot sur l’orthographe m’a fait tout plaisir, je viens donc jeter un coup d’oeil par ici! J’aime beaucoup la plume et les sujets (celui-ci en particulier). Et comme vous le dites si bien, la qualité est assez rare sur la toile… Me voici ravie en tout cas de rencontrer une « jeune » bloggeuse tout comme moi! (je fête mes 1 an aujourd’hui)
    Je reviendrai voir ce qui se trame ici, avec plaisir!

  • C’est chaque fois d’une plume légère et savoureuse que vous relatez certains événements de la vie quotidienne.
    J’ai particulièrement aimé votre texte qui met bien en relief les petitesses de la nature humaine.
    Bravo !

  • Juste un petit mot pour te dire j’aime beaucoup ton blog en général. Mais comme je ne dispose pas de beaucoup de temps, je le mets comme lien sur mon blog pour revenir le visiter plus en détails…

  • Aujourd’hui je me promène en tournant des pages impalpables, je m’arrête, je lis, puis je flâne.
    Avec surprise je découvre des mots, ils me mènent ici afin d’étaler les miens.
    J’aime beaucoup ce texte qui, hélas reflète la réalité.
    Ce que j’apprécie sont les questions que vous posez et qui, portent à réfléchir. Il y a matière à dire…
    Je pense qu’il y a plaisir dès lors que cela sort du cœur. Et par amour, ce ne serait pas la quantité mais la qualité qui compte. J’entends par là, la qualité du cœur et non dans la mathématique (quantité – prix).
    J’ai souvenance de paroles d’un garçon placé : le souvenir qu’il a de son père est dans la quantité de bonbons qu’il lui offrait lors de quelques rares visites. Pour lui ce fut une étrange révélation que cet amour acheté. En parallèle, il n’avait ni attention ni affection envers ce bambin. Juste l’absence marquait la saveur sucré de quelques bonbons…
    Peut-être était-ce là la seule façon d’exprimer son amour ?
    Parallèlement, de nos jours, il est difficile de faire comprendre à nos enfants qu’un cadeau vient du cœur. Bien sûr, je pense que beaucoup d’entre nous posent des mots aux gestes de valeur. Mais dès petits, nous les conditionnons, et lors d’anniversaire, parfois, un simple dessin est vite jeté à terre. C’est à celui qui offrira le plus gros, le plus beau… Dans les vitrines d’aujourd’hui tout conduit à cet intérêt.
    C’est toujours agréable de venir ici vous lire. Continuez à nous faire partager tous ces instants que la vie posent sur nos chemins.

  • merci Isabelle! un article sur lequel j’ aurai envie de dire , d’ écrire des pages et des pages!
    A ce jour je ne dirais que quelques mots!
    certains hommes ou femmes pour être certains et certaines d’ être aimé, d’ exister se prennent parfois à ce jeu des cadeaux( si tu m’ aime tu dois m’ offrir ceci cela!!) si tu ne m’ offre que ton lit c’ est que tu ne m’ aime pas vraiment ) combien de fois ais je entendu ce refrain insoutenable!
    et oui! nous vivons dans un monde ou le matériel compte plus que tout!
    moi la rebelle dans ce domaine, le troubadour de l’ amour! c’ est par les mots que je trouve l’ amour!
    c’ est à travers un écrit que je peux juger si l’ on m’ aime ou pas!
    alors j’ ai toujours été malheureuse !!! les hommes et femmes qui s’ endettent jusqu’ au coup pour dire je vous aime!! par peur de ne pas être aimé j’ ai connu!!! jusqu’ a mentir sur les comptes jusqu’ a faire croire au palais des miracles pour être aimé en retour je trouve cela DING!!! mais croyez moi cela existe je sais et parle en connaissance de cause!
    voulez vous en connaitre la finalité en général!
    c’ est la rupture et l’ alliance se brise! alors qu’ elle soit une chaine de mot ou en diamant!!!!
    le plus vrai est sans doute la chaîne de mots c’ est l’ alliance qui dure bien souvent le plus longtemps! chaîne de mots d’ amour dont on ne se lasse jamais!
    quelle soit faite de post its ou de jolie papiers! c’ est le contenu, l’ intellect qui prime!!
    alors qui dit CADEAU dit danger!
    comme dirait un ami psy!! si l’ on pourri quelqu’ un! le reflexe est de se dire! je suis pourri de cadeaux c’ est bizarre!! que faites vous de ce qui est pourri en général!!! vous le jetez donc ( poubelle) !
    bien je file me coucher car pour quelques mots j’ ai abusé!encore ce soir!!
    a propos! ne dit on pas mal de dent ,mal d’ amour!!
    ce soir j’ ai deux abcès sous des pivots dentaires!
    si j’ avais des mots  » d’ amour cela soulagerai » sans doute mes maux!!! » qu’ en pensez vous!! ce serait un beau cadeau!!!
    nous pouvons allez plus loin car si le mal vient des dents( racine) mes maux viennent de loin!!et c’ est sans doute que la racine est pourri!! puisque mon mal vient du passé!!!!à la base!!! allez
    j’ arrête la psy!!
    cela va dégouter les internautes!!!!
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  • Isabelle, bien vu les petites choses de la vie sous votre plume!
    Un cadeau peut avoir de la valeur par son coût bien sûr, mais aussi par les sentiments qu’on lui prête;mais l’une n’empêche pas l’autre , non?

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_