L’amour en cage

Je découvris cette fleur il y a dix ans, dans le jardin de Monique dont je venais de faire la connaissance. L’amour en cage, nom populaire de l’alkékenge, m’avait inspiré ce poème :

fleursaot2008003petit.jpg

 L’AMOUR EN CAGE

Au milieu d’un trottoir, un animal étrange
Gisait, poitrine ouverte en offrande à la mort ;
Une femme passant cueillit le faible corps
Et le mit dans sa poche à côté d’une orange.

Une boîte en carton sur le bord du chevet
Emprisonna la bête et son coeur et son âme
Malgré le regard blême, expression du blâme,
De la face lunaire à celle qui rêvait.

Le pauvre être guérit grâce à son infirmière
Et cognant aux parois du cube ficelé
Voulut faire savoir son désir de parler,
Non plus dans son cachot, mais en pleine lumière.

Sa geôlière pourtant eut peur de son départ
Et le retint de force au fond de sa cellule ;
Privé de liberté par crainte ridicule,
Il se laissa mourir jusqu’au matin blafard.

(Extrait du recueil Hallucinations)

 Trois autres photos de cette fleur étrange sont dans l’album « Les fleurs de notre jardin 2008″ de l’onglet « Photos » de ce blog. Les photos ont, bien sûr, été prises par Monique.

8 Réponses à “L’amour en cage”


Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_