Une démocratie asphyxiée

Monsieur Pascal Bridey, magistrat, me fait l’honneur et l’amitié de solliciter une place dans mon blog pour publier le texte suivant . C’est avec grand plaisir que je lui offre cet espace, par avance convainue de l’intérêt qu’il suscitera auprès de mes lecteurs.

« En cette période d’été, alors que beaucoup de nos concitoyens ont pour première préoccupation la baisse du pouvoir d’achat ( sujet dont je ne minimise pas l’importance ), je pense qu’on ne doit pas passer sous silence comme le font les  médias , les graves dérives et atteintes aux droits de l’homme qui, progressivement et subrepticement mettent en cause l’avenir de notre démocratie .
Je vous recommande à cet égard la lecture d’un ouvrage édité par la Ligue des Droits de l’Homme et intitulé « Une démocratie asphyxiée ».
Cet ouvrage dresse un bilan accablant pour les droits de l’homme et les libertés fondamentales des premiers mois de la présidence de Nicolas SARKOZY : la rupture revendiquée est d’abord une rupture avec les droits de l’homme, malgré l’utilisation purement marketing qui en est faite par le nouveau pouvoir.
La Ligue des Droits de l’Homme alerte sur « l’asphyxie de la démocratie » que provoque le présidentialisme de Nicolas SARKOZY auquel ne résiste aucune institution : ni le gouvernement, ni le Parlement, ni la presse, ni la justice.
Elle met en garde contre la politique du « tout sécuritaire », servie par une escalade législative populiste et incohérente et une remise en cause sans précédent de l’état de droit et des principes fondamentaux de notre république.
Elle stigmatise la société du contrôle et de la surveillance qui tend à s’imposer, notamment à travers la multiplication et le croisement des fichiers sur les personnes et l’utilisation intempestive  et irraisonnée des systémes de vidéosurveillance.
Elle s’alarme d’un pouvoir qui prétend définir l’identité nationale en sélectionnant les immigrés , quitte à les soumettre à des tests ADN et en traquant les sans-papiers jusqu’à déclencher des drames humains épouvantables.
Elle s’inquiète de la fragmentation sociale et des atteintes à la cohésion nationale qu’entraînent  la réforme des contrats de travail, l’émiettement des 35 heures, l’opposition entre les catégories sociales et l’établissement délibéré et simpliste d’un clivage entre « une France du mérite » et une autre « de la glandouille ».
Enfin, elle critique l’exercice d’une diplomatie desinhibée et sans principes (Libye, Chine, Russie…) privilégiant « le buisness » au détriment des droits de l’homme et de la morale internationale, diplomatie qui tourne le dos au message d’universalité porté par tous les chefs d’État et de gouvernement de notre pays jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Nicolas SARKOZY.
Je vous recommande donc vivement  la lecture de ce petit livre dans la collection
« la Découverte » : une démocratie asphyxiée, l’état des droits de l’homme en France :édition  2008 .
Pascal BRIDEY » 

7 Réponses à “Une démocratie asphyxiée”


  • Tout à fait d’accord avec les propos exprimés dans cet article. Je m’étonne d’ailleurs que les chansonniers, imitateurs et autres bloggers puissent encore sévir en toute impunité pour brocarder le chef de l’Etat. Profitons-en, cela ne saurait durer…

  • Un article éclatant de vérités !
    tout semble effectivement  » buisness  » !au détriment des droits de l’ homme:
    démocratie asphyxiée c’ est peu dire!! nous sommes des cibles! tous autant que nous sommes!
    Mr le Président est en train de nous démolir! nous nous sentons comme impuissants quand aux attaques! oui! je parle d’ attaques car nous sommes sous la coupe d’ une démocratie qui nous scrute! nous épie sans cesse, ne nous permettant plus de nous sentir libre!
    ATTEINTE à LA LIBERTE !
    la suite sera quoi!! atteinte à la liberté d’ expression?
    MOI AUSSI JE ME POSE LA QUESTION § POURQUOI LES artistes, les hommes de scène imitateurs et autres peuvent encore conserver leurs droits d’ expression!
    Mais que je suis sotte! si Mr le président commençait à intervenir dans ce secteur nous ne parlerions plus autant de lui!!!
    qu’ en pensez vous?

  • Je n’y avais pas pensé, Laure, mais c’est d’une évidence !!!

  • nancy chartreux

    je suis d’accord avec ce qui précède. depuis que notre président est au pouvoir c’est encore pire qu’avant. difficile de s’exprimer de nos jours. notre libertée s’envole et malheureusement nous ne pouvons rien y faire et je trouve cela triste et déprimant d’être arrivé là en 2008. parfois j’ai l’impression de régresser et de se trouver un siècle en arrière.

  • C’est un article d’une grande justesse.
    Je me demande vraiment ce que les français espéraient en votant Sarkozy.
    La France des valeurs humaines semblent bien révolues.

  • N’en déplaise à votre magistrat, la politique est affaire de profiteurs et de malhonnêtes gens qui ne recherchent que leurs propores intérêts sous des habits de sauveurs de la Nation. Et ce, qu’ils soient de droite ou de gauche, des deux extrêmes et même du centre.

  • Bonjour,
    Je pense que BORIS a une vision trop négative de la politique. C’est vrai qu’il y a des calculateurs, des profiteurs et parfois même des ripoux dans tous les partis politiques mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac , sinon on risque de basculer dans le populisme et le poujadiste …
    Il y a aussi des politiques, et j’en connais ,qui ont la passion de la chose publique chevillée au corps , qui accomplissent le mandat leur a été confié par les électeurs du mieux possible avec beaucoup d’humanité et de générosité , qui font beaucoup de sacrifices personnels et donnent l’essentiel de leur temps pour améliorer le sort de leurs concitoyens.
    En ces temps troublés et difficiles , nous devons plus que jamais croire en la politique « au sens noble du terme  » , croire à la possibilité de modifier l’ordre établi, de changer les choses, de construire une société plus juste , plus humaine et plus fraternelle.
    Croire en la politique, c’est se dire que nous sommes collectivement maîtres de notre destin à condition de ne pas nous résigner .Si nous pensons qu’ils sont tous pourris (c’est une posture facile et confortable) ce n’est même plus la peine d’aller voter , ce n’est plus la peine de débattre et de nous interesser au sort des autres mais nous allons nous diriger tout droit vers une société inquiétante marquée par encore plus d’individualisme et d’égoïste .
    Être pleinement citoyen, c’est agir pour changer les choses, c’est parfois résister face à l’intolérable , se mobiliser quand l’essentiel est en cause … C’est peut-être un peu naïf mais c’est la seule posture qui vaille ne serait-ce que par respect pour tous ceux qui , avant-nous se sont battus et dans des circonstances autrement plus difficiles que celles que nous connaissons , pour établir la démocratie, arracher des droits nouveaux, lutter contre toutes les injustices, les inégalités, les discriminations…
    Oui nous devons croire qu’il y a en encore des hommes pour continuer à faire progresser la société vers le meilleur et pour la transmettre dans meilleur état possible à ceux qui viendront après nous !
    Pascal BRIDEY

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_