• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 11 août 2008

Archive journalière du 11 août 2008

Une démocratie asphyxiée

Monsieur Pascal Bridey, magistrat, me fait l’honneur et l’amitié de solliciter une place dans mon blog pour publier le texte suivant . C’est avec grand plaisir que je lui offre cet espace, par avance convainue de l’intérêt qu’il suscitera auprès de mes lecteurs.

« En cette période d’été, alors que beaucoup de nos concitoyens ont pour première préoccupation la baisse du pouvoir d’achat ( sujet dont je ne minimise pas l’importance ), je pense qu’on ne doit pas passer sous silence comme le font les  médias , les graves dérives et atteintes aux droits de l’homme qui, progressivement et subrepticement mettent en cause l’avenir de notre démocratie .
Je vous recommande à cet égard la lecture d’un ouvrage édité par la Ligue des Droits de l’Homme et intitulé « Une démocratie asphyxiée ».
Cet ouvrage dresse un bilan accablant pour les droits de l’homme et les libertés fondamentales des premiers mois de la présidence de Nicolas SARKOZY : la rupture revendiquée est d’abord une rupture avec les droits de l’homme, malgré l’utilisation purement marketing qui en est faite par le nouveau pouvoir.
La Ligue des Droits de l’Homme alerte sur « l’asphyxie de la démocratie » que provoque le présidentialisme de Nicolas SARKOZY auquel ne résiste aucune institution : ni le gouvernement, ni le Parlement, ni la presse, ni la justice.
Elle met en garde contre la politique du « tout sécuritaire », servie par une escalade législative populiste et incohérente et une remise en cause sans précédent de l’état de droit et des principes fondamentaux de notre république.
Elle stigmatise la société du contrôle et de la surveillance qui tend à s’imposer, notamment à travers la multiplication et le croisement des fichiers sur les personnes et l’utilisation intempestive  et irraisonnée des systémes de vidéosurveillance.
Elle s’alarme d’un pouvoir qui prétend définir l’identité nationale en sélectionnant les immigrés , quitte à les soumettre à des tests ADN et en traquant les sans-papiers jusqu’à déclencher des drames humains épouvantables.
Elle s’inquiète de la fragmentation sociale et des atteintes à la cohésion nationale qu’entraînent  la réforme des contrats de travail, l’émiettement des 35 heures, l’opposition entre les catégories sociales et l’établissement délibéré et simpliste d’un clivage entre « une France du mérite » et une autre « de la glandouille ».
Enfin, elle critique l’exercice d’une diplomatie desinhibée et sans principes (Libye, Chine, Russie…) privilégiant « le buisness » au détriment des droits de l’homme et de la morale internationale, diplomatie qui tourne le dos au message d’universalité porté par tous les chefs d’État et de gouvernement de notre pays jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Nicolas SARKOZY.
Je vous recommande donc vivement  la lecture de ce petit livre dans la collection
« la Découverte » : une démocratie asphyxiée, l’état des droits de l’homme en France :édition  2008 .
Pascal BRIDEY » 

L’échec de la médaille…

A peine les J.O. ont-ils commencé que déjà les journalistes m’agacent !
En effet, j’apprenais ce matin à la radio l’échec de l’équipe masculine du relais quatre nages qui n’avait décroché QUE la médaille d’argent !!! Il faut arrêter de descendre ainsi les sportifs ! Car si les médailles de bronze et d’argent ne valent rien, alors il faut tout simplement les supprimer et exiger d’être premier ou rien. Alors seulement, au deuxième, on pourra lui reprocher son échec.
Je trouve que certains journalistes portent atteinte à l’esprit battant des sportifs qui risquent de baisser les bras si on minimise ainsi leurs exploits. Mais s’ils dénigrent ainsi médaillés d’argent et de bronze, que diront-ils si plus aucun Français ne monte sur le podium ?
Quant à Laure Manaudou, arrivée bonne dernière du 400 m nage libre, la moralité à tirer de son échec (ici le mot s’applique bel et bien !) est que le talent ne suffit pas et qu’il n’est rien sans travail ! Et je trouve cela plutôt réconfortant car le talent est un don divin alors que le travail est une faculté humaine. Or je trouve toujours juste que le travail soit récompensé.

Un beau week-end

Une fois n’est pas coutume, ce week-end fut, hormis le sacro-saint ménage hebdomadaire, consacré au farniente !
Cela commença samedi par une belle grasse matinée suivie de quelques heures de lecture dans le transat, seulement occupée à mollement tourner les pages d’un bon livre. Puis nous nous rendîmes Place Stanislas pour déguster, qui une gaufre, qui une glace.
Le dimanche fut pareillement consacré au repos, au jeu, à la TV !
Quel délice après une semaine de rude labeur !!!
Tandis que je bossais dur, Monique et Stefan - venu passer deux jours de vacances à la maison - partaient en balade dans les Vosges, à Gérardmer et Saint-Amé où se trouve un parc miniature.
Pour découvrir les photos de leur escapade, cliquez sur le lien ci-dessous.

Balade à Saint-Amé dans les Vosges
Album : Balade à Saint-Amé dans les Vosges

59 images
Voir l'album




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_