Envoyé spécial

Au programme de ce soir, la misère morale et physique, le luxe et la brigade des stupéfiants.

En France, de jeunes Françaises, pour la plupart de confession musulmane, paient des chirurgiens pour qu’ils réparent leur hymen afin de paraître vierges à leur futur époux. Au XXIe siècle, à l’ère de la technologie de pointe et de la communication par Internet, il apparaît encore essentiel pour certains hommes que leur future épouse arrive vierge au mariage. Et pour éviter la honte et le bannissement à ces jeunes femmes qui ne le sont plus, des médecins bravent la loi en fournissant des certificats de virginité et, lorsque cela ne suffit pas, en réparant l’hymen.

En France, chaque citoyen consomme en moyenne 17 kg de chocolat par an. Un artisan chocolatier parisien cherche à innover toujours plus. Sa dernière trouvaille : un petit chocolat en forme de sein (on avait déjà les nichons de belle-mère !…) et des vêtements en chocolat pour un défilé de mode devant des touristes russes.

Coincée entre la Russie et la Chine, la Mongolie hésite entre communisme et capitalisme. Victimes d’un climat très rigoureux, les nomades des steppes affluent dans les villes après avoir perdu leur bétail. Des gamins et des adolescents vivent en rupture familiale et scolaire dans les égouts de la ville pour s’abriter du froid, au risque de périr ébouillantés si une conduite d’eau chaude lâche.

De Colombie en Europe, la drogue est un marché très lucratif. Pour huit mille euros, un quinqua tranquille prend le risque de transporter la cocaïne en bandes molletières. La police, patiente comme une araignée, tisse sa toile pour démanteler le réseau d’une drogue qui devient de plus en plus accessible aux consommateurs de plus en plus nombreux.

Voilà ! Pendant que nous vivons tranquillement nos vies sans histoires, d’autres luttent pour survivre, se nourrissant de restes glanés dans les poubelles ou collectionnent les voitures, les villas et les commerces financés par la drogue.

Tandis que j’écris ces lignes, je sens peser le regard triste d’un petit garçon de quatre ans qui arpente les rues aux côtés de son père à la recherche de denrées plus ou moins pourries et de canettes à vendre pour le recyclage. Son père, qui a connu des jours meilleurs avant de perdre son emploi suite à un accident, retient ses larmes avec peine. A la fin de la journée, l’homme glisse son fils dans la bouche d’égout et le rejoint pour quelques heures de repos et de chaleur dans une odeur pestilentielle.

Pourquoi moi ici et eux là-bas ? Les destins tournent-ils ? Serai-je un jour, dans une autre vie, confrontée à cette existence misérable ?

0 Réponses à “Envoyé spécial”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_