• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 15 janvier 2008

Archive journalière du 15 jan 2008

L’avantage du handicap

Oscar Pistorius, athlète amputé, ne pourra pas participer aux JO de Pékin avec les valides. Le jeune homme d’Afrique du Sud, amputé des deux jambes sous les genoux à l’âge d’un an, marche à l’aide de deux prothèses, des lames d’acier en fibre de carbone.

Ce garçon qui ne pourrait pas marcher sans ces prothèses et grâce auxquelles il n’y ait cependant rien qu’il ne puisse faire, avait sollicité la Fédération internationale d’athlétisme pour obtenir l’autorisation de courir aux prochains jeux olympiques en août 2008 aux côtés de ses concurrents valides. En juillet dernier, il avait été autorisé à courir sur 400 m lors d’une compétition en Italie.

La décision du refus a été prise par le professeur Gert-Peter Brüggemann de l’Institut biomécanique de l’université de Cologne en Allemagne. En conclusion, le spécialiste précise que ces prothèses « doivent être considérées comme une aide technique et, de ce fait, sont clairement en désaccord avec la règle… » qui interdit « l’utilisation de tout dispositif technique incluant des ressorts, des rouages ou tout autre élément qui confère un avantage à un athlète par rapport à celui qui n’en utilise pas. »

Voilà donc un jeune homme qui pourrait être grabataire ou au mieux cloué dans un fauteuil depuis sa plus tendre enfance. Or il s’est battu et a enduré mille souffrances pour s’adapter aux deux prothèses afin de mener une vie normale. Oscar aujourd’hui ne se sent pas handicapé et revendique donc tout naturellement le droit d’affronter les autres athlètes dans une compétition de haut niveau lors de l’évènement sportif le plus prestigieux. Entre eux et lui, une seule différence : les uns ont des membres inférieurs de chair et d’os tandis que les siens sont de métal. A part ce détail, certes d’importance, tous ont le même désir de vaincre en récompense d’années de travail et de privations. Les âmes sensibles et les auteurs de mélo ajouteront qu’Oscar est doublement méritant à cause de son handicap. Lui s’en défend : il n’est pas handicapé puisque grâce à ses prothèses, il peut absolument tout faire comme n’importe quel individu de son âge.

Mais un scientifique attaché à quelques formules chimiques et propriétés physiques en a décidé autrement : les prothèses du jeune athlète lui confèrent « un avantage mécanique évident » !

Je trouve cette formulation scandaleuse. Premièrement, si cela était le cas, pourquoi Oscar Pistorius n’est-il pas arrivé premier et loin devant ses concurrents lors de sa participation à la compétition sur 400 m en Italie ? Car s’il a battu son propre record, il termine néanmoins deuxième et à plus de trois secondes du meilleur temps mondial sur cette distance. S’il était devenu Superman ou Blade Runner puisque c’est son surnom, il aurait dû pulvériser ce record et terminer premier en laissant loin derrière lui ses concurrents dits valides par rapport à lui considéré handicapé.

Et puis, franchement, si l’amputation des deux jambes était un avantage, cela se saurait !

Pour voir l’athlète en action, cliquer sur ce lien : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3242,36-999363,0.html?xtor=RSS-3208




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_